Rue Joseph Pupier

 
Cliquer pour accéder au plan de situation
Plan de situation
Date de dénomination : 25.11.1921, ancienne partie de la rue de la Corre.

Son père, Jean-Louis Pupier né vers 1836, installe la première chocolaterie entièrement à vapeur en 1860, rue du Bas Vernay et ouvre une boutique sur l'actuelle place de Peuple. Il créé le "malakoff" en 1862, en l'honneur des soldats morts lors de la prise de la tour Malakoff à Sébastopol le 8 septembre 1855.
Marie Joseph Isaac, fils de Jean-Louis Pupier, chocolatier et de Marie Antoinette Nicolas, né à Saint-Étienne le 1er mai 1870 (consulter le registre), mort dans cette même ville le 14 décembre 1919.
Avec son frère Pierre (Saint-Étienne 15.03.1868, Saint-Étienne 05.05.1897), il crée une société le 24 avril 1895, construit une nouvelle usine 30 rue Désiré Claude et étend la distribution de chocolat. Cette société, dissoute à la mort de Pierre, est remplacée, le 1er août 1897 par la société "Pupier et sa soeur" qu'il crée avec Marie-Louise (Saint-Étienne 07.10.1865, Saint-Rambert-sur-Loire 28.12.1950). Une nouvelle usine est construite entre 1910 et 1914, rue des Passementiers. Cette usine fut mise à la disposition de la Croix Rouge pendant toute la guerre. Comme le rappelle le tombeau de la famille au cimetière de Valbenoîte, Joseph est bienfaiteur de la ville.
Il a épousé le 11 avril 1895 à Saint-Étienne, Catherine Jeanne Françoise Marie Bruyas, leurs fils Adrien (Saint-Étienne 18.03.1896 - Saint-Genest-Lerpt 14.01.1981) et Marcel (Saint-Étienne 24.04.1899 - 1992) poursuivirent l'activité jusqu'à en faire la deuxième chocolaterie de France après Menier, mais l'affaire déclina après la deuxième guerre, fut rachetée en 1957 et passa de main en main avant de disparaître en 1970. La marque appartient aujourd'hui au groupe Cémoi.
Jean-Louis Pupier, site source

Joseph Pupier, site source

Premère chocolaterie Pupier, BM Saint-Étienne

La nouvelle chocolaterie, rue des Passementiers, mise à disposition de la Croix Rouge pendant la guerre de 1914-1918, BM Saint-Étienne

Démolition de la maison Pupier en 1994, archives municipales

Tombeau de la famille Joseph Pupier au cimetière de Valbenoîte
Retour page d'accueil