Rue Crozet-Boussingault  

Plan de situation
Date de dénomination : 19.11.1926, ancien chemin départemental de Serrières.

Jean-Claude Crozet, frère aîné d'Émile Crozet, fils de François Crozet, graveur puis receveur municipal et de Clémence Eulalie Fourneyron (soeur de Benoît Fourneyron), né à Saint-Étienne le 6 août 1831 (consulter le registre), mort à Cannes le 1er février 1892.
Le 27 février 1872, il épouse, à Paris, Élisabeth Alice, une des filles de Jean-Baptiste Boussingault. Il accole le nom de sa femme au nom de son père. En 1850, son oncle, Benoît Fourneyron, achète une fonderie au Chambon-Feugerolles qui deviendra les ateliers Crozet-Fourneyron auxquels Jean-Claude Crozet-Boussingault sera associé. Maire du Chambon-Feugerolles de 1878 à 1882, de 1883 à 1884 puis de 1890 à 1892.
Généalogie succincte de la famille Crozet.
Portrait de Jean-Claude Crozet-Boussingault (BM Saint-Étienne)

Tombe de Jean-Claude Crozet-Boussingault au cimetière du Crêt-de-Roc à Saint-Étienne
Retour page d'accueil