Rue Étienne Nicolas Moyse

 

Plan de situation
Date de dénomination : 25.11.1921, ancien chemin de la Brasserie.

Fils de Pierre Alexandre Moyse, marchand de bois, et de Jeanne Françoise Viot, né à Fuligny (Aube) le 6 décembre 1823, mort à Saint-Étienne le 17 février 1896 (consulter le registre).
Il est principal clerc de notaire à Bard-sur-Aube (Aube) lors de son mariage dans cette ville le 22 octobre 1851 avec Claudette Adèle Colombé.
Devenu notaire, il rachète l'étude de Marc Antoine Quantin mort en 1854 à Saint-Étienne. Il est nommé maire de la ville par le Président de la République le 30 décembre 1874 et démissionne le 21 mars 1877. Il a fait partie de nombreuses instances locales et est élu vice-président du Conseil général en 1892.
Sa fille, Marie Didière (1855-1886) épouse à Saint-Étienne le 23 août 1873, Charles François André Fessy (1847-1897), avocat puis notaire qui sera maire de Villars de 1888 à 1893. Par décret présidentiel du 27 avril 1885, ils sont autorisés à ajouter leurs deux noms, leur patronyme devient Fessy-Moyse.
Leur fille, Jeanne Marie Adèle (1875-1969), a épousé Marius Fougerolle à Saint-Étienne le 3 juillet 1893.
Portrait d'Étienne Nicolas Moyse, Hôtel de ville de Saint-Étienne

Tombe de la famille Moyse - Colombé au cimetière du Crêt-de-Roc à Saint-Étienne

Étienne Nicolas Moyse repose aux côtés de son épouse Adèle Colombé (1829-1915) et de son petit-fils Alexandre Nicolas André Fessy décédé à l'âge de 24 jours

Tombe Fessy où reposent la fille d'Étienne Nicolas Moyse, Marie Fessy-Moyse (1855-1886), et son époux André Fessy-Moyse (1847-1897)

Maison construite à Villars par André Fessy-Moyse vers 1860. En savoir plus sur cette demeure...
Retour page d'accueil