Louis Marc Tauzin

 
Né à Damazan (Lot-et-Garonne) le 3 septembre 1855, fils de Pierre Marc Benjamin Tauzin, médecin et de Jeanne Louise Capponnel, mort à Saint-Étienne le 8 mai 1921. La veille, il assistait au centenaire de l'École des mines, retardé de 5 ans à cause de la guerre, et avait été pris d'une indisposition soudaine.
Polytechnicien en 1876, ingénieur de l'École des mines de Paris en 1880. Après un cours séjour à Privas, il est professeur à l'École des mines de Saint-Étienne à partir de 1882 et directeur de 1896 à 1907.
Le 18 avril 1887, il épouse à Bessèges (Gard) Marguerite Marsaut, fille de Jean-Baptiste Marsaut et de Rose Désirée Denise Chalmeton, née en cette ville le 5 août 1863.

Il est ingénieur des mines à Rodez lorsque naît Paul Louis le 20 juillet 1892. Soldat au 74e RI, il mourra de ses blessures à Champigny (Marne) le 12 septembre 1914.
Lous Tauzin est ingénieur à Toulouse lorsque naît Georges Louis le 30 juillet 1895. Sous-lieutenant au 118e RI, il est tué à l'ennemi à Sommepy (devenue Sommepy-Tahure en 1950, Marne) le 26 septembre 1918.
Deux autres enfants naîtront à Saint-Étienne, Marie Denise Germaine (1899-1998) et Jean Louis (1904-1993).

Le 20 février 1914, Louis Tauzin est nommé Inspecteur général des mines et devient Commandeur de la Légion d'honneur en 1919.
En savoir plus...

Louis Tauzin, photo ENSMP

Louis Tauzin, photo EMSE

Son nom sur la façade de l'École des mines de Saint-Étienne avec une erreur sur la date de naissance
Retour page d'accueil