Famille Peyret-Dubois

 

Le nom prend naissance avec le mariage de Claude Peyret avec Catherine Dubois qui fut célébré à Notre-Dame le 14 février 1708. D'autre Peyret avaient précédé et il est possible que cette famille ait un lien de parenté avec celle qui deviendra plus tard Peyret-Lallier.

Catherine Dubois était la fille d'Eustache Dubois faisant partie d'une famille de couteliers et qui serait l'inventeur du célèbre couteau Eustache.
Claude Peyret sera maître coutelier et échevin de la ville de Saint-Étienne.
Les descendants restèrent dans la coutellerie ou la quincaillerie. Parmi les dix enfants, on peut citer :

- Eustache, maître coutelier, né en 1718 qui épousera Catherine Vial en 1744, fille d'André Vial, maître coutelier.
Parmi les descendants d'Eustache, il y a eu Jean-Claude, marchand quincailler, né en 1751 qui a épousé, en 1772, Jeanne Marie Boucharlat. Leur fils également prénommé Jean-Claude, né en 1778, a épousé Marguerite Joséphine David, soeur de Jean-Baptiste David. Leur fille, Jeanne Louise, a épousé Claude Henry Palluat de Besset.

- Jacques né en 1728. Quincailler et coutelier, il achète le domaine de Cizeron (Saint-Genest-Lerpt) sur lequel se trouve un ancien manoir. Son second fils, Jacques Mathieu, en deviendra propriétaire à la mort de son père. Également marchand d'armes, ayant fait fortune, Jacques Mathieu fera construire, à partir de 1814, le château de Cizeron qui est aujourd'hui la résidence des préfets et sera maire de Saint-Genest-Lerpt de 1815 à 1830. Sa fille Catherine épouse Charles Grubis en 1792.

Il y a également eu des armuriers dans la famille, voici deux photos d'armes de ces fabricants :

Photos Alain Daubresse, voir le site

Le manoir de Cizeron en 1813 (Atlas Beaunier)
Retour page d'accueil