Boulevard Louis Neltner

 

Plan de situation
Date de dénomination : 01.12.1986.

Louis Léon Charles, fils de Louis Théodore Georges Neltner, colonel d'infanterie et de Louise Marie Sarrail, né à Toulouse le 9 juillet 1903, mort à Lyon le 23 janvier 1985.
Polytechnicien et ingénieur des mines de Paris. Professeur à l'École des mines de Saint-Étienne à partir de 1931, il en a été le directeur de 1944 à 1971.
Géologue sous l'influence de Pierre Termier, alpiniste, il participe à la première expédition française au Karakoram en 1938. Il fut président de la Fédération Française de la Montagne à sa création en 1942 puis vice-président du Club Alpin Français en 1948.
Dès l'automne 1943, il apporte son concours aux MUR (Mouvements Unis de Résistance). Son ami alpiniste, Henri Haubtmann (né le 21 décembre 1907, disparu accidentellement dans le Mont-Blanc le 17 août 1956), frère de Joseph Haubtmann, fut également résistant. Louis Neltner fit en sorte qu'au soir du 29 juin 1944, lors de l'arrestation de Clément Bécat et de Francis Baulier, il n'y eut pas de conséquences pour les autres élèves résistants.
Il fut très fier de voir décerner à l'École des Mines la Croix de guerre 39-45 par le Président du conseil, Antoine Pinay, le 28 novembre 1952. L'École avait déjà reçu la Croix de guerre 14-18 avec citation par le Maréchal Fayolle le 20 juin 1926 et la croix de la Légion d'honneur par Albert Lebrun, Président de la République, le 22 octobre 1933.
Portrait de Louis Neltner, site source

Coussin exposé dans l'entrée de l'école, il porte les deux croix de guerre et la légion d'honneur ainsi que la devise de l'école dont la traduction est
"mettre à jour les oeuvres cachées de la nature"
Retour page d'accueil