Laurent Michard

 
Lagarde et Michard, plus de 20 millions de livres vendus et des générations de lycéens ne connaissant que ces manuels de littérature.
Laurent Michard est né à Saint-Étienne le 16 janvier 1915, fils de Philibert Jean Marie, dit Joannès, Michard, Capitaine au 38ème régiment d'infanterie, mort pour la France des suites de ses blessures sur la commune de Sainte-Barbe dans les Vosges, le 25 août 1914, quelques mois avant la naissance de son fils. Laurent sera donc adopté par la nation par jugement du tribunal civil de Saint-Étienne du 15 mai 1919.
Sa mère, Marguerite Julie Deslandre, professeur de sciences à l'École normale de Saint-Étienne se réfugia, pendant la guerre, avec Laurent et sa soeur aînée, Anne-Marie née à Saint-Étienne le 31 octobre 1910, à Aveizieux où se trouvait toute la famille de son époux disparu.

Élève à l'École normale supérieure, agrégé de lettres en 1937, Laurent Michard fut professeur de lettres supérieures puis inspecteur général et reçut la croix de Chevalier de la Légion d'honneur. Jusqu'à son décès à Paris le 27 février 1984, Laurent Michard est revenu chaque année à Aveizieux où il repose aujourd'hui aux côtés de sa mère et de sa soeur, qui l'a rejoint en 2008.
L'école d'Aveizieux porte son nom.

Portrait de Laurent Michard

Le nom de Michard Ph apparaît sur le monument à la mémoire du 38e RI près de la maison de l'armée à Saint-Étienne

Monument à la mémoire du 38e RI près de la maison de l'armée à Saint-Étienne

Tombe de Laurent Michard et de sa famille au cimetière d'Aveizieux (42330)
Retour page d'accueil