Place Jean Dasté  

Plan de situation
L'espace Jean Dasté situé devant la médiathèque de Tarentaize a disparu lors de la séance du 13.02.2017 du conseil municipal pour être remplacé par la place Jean Dasté devant la Nouvelle Comédie.

Jean Georges Gustave, fils de Georges Martin Dasté, chef de dépôt à la Compagnie générale des voitures et d'Angèle Claudine Bontemps, né à Paris le 18 septembre 1904, mort à l'hôpital de Saint-Étienne (Saint-Priest-en-Jarez) le 15 octobre 1994.
Il débute sa carrière de comédien en 1919 au théâtre du Châtelet à Paris. En 1922, il entre à l'École dramatique du Vieux-Colombier fondée avec le théâtre du même nom en 1913 par Jacques Copeau (1879-1949). En 1924, il va suivre Jacques Copeau en Bourgogne où celui-ci fonde une troupe de théâtre ("Les Copiaus"). Le 3 janvier 1928, à Pernand-Vergelesses (Côte d'Or), il épouse sa fille, Marie-Hélène Copeau (02.12.1902 - 28.08.1994), comédienne elle aussi. À Grenoble en 1945, il crée la première troupe de théâtre décentralisée. À Saint-Étienne, il fonde "La Comédie" en 1947 et la quittera en 1971. Leur fille, Catherine Dasté (née en 1929) a déposé le fonds Copeau Dasté aux archives municipales de Beaune (la maison Copeau se trouvant à Pernand-Vergelesses). Consulter le fonds...
Divorcé de Marie-Hélène Copeau après 50 ans de vie commune, Jean Dasté épouse, à Saint-Étienne, Ginette Marcelle Jeanne Haury le 2 janvier 1979.
Monument à la mémoire de Jean Dasté devant la bibliothèque municipale à Saint-Étienne
Oeuvre de Roger-Louis Chavanon, peintre-sculpteur

Jean Dasté le 14 septembre 1960 (archives municipales Saint-Étienne)

La tombe de Jean Dasté au cimetière de l'Horme (Loire)

La Comédie de Saint-Étienne fondée par Jean Dasté

La Nouvelle Comédie de Saint-Étienne
Retour page d'accueil