Allée Philippe Artias  

Plan de situation
Date de dénomination : 05.04.2004.

Peudonyme d'Auguste Jean Henri Saby-Viricel, fils de Jean Antoine (dit Joannès) Saby, menuisier et de Marie Claudine Dufour, né à Feurs le 2 septembre 1912 (le nom de Viricel vient de son adoption par Pierre Louis Édouard Viricel, jugement du tribunal civil de Saint-Étienne du 29 juin 1955), mort à Loreto (province d'Ancône, Italie) le 27 août 2002.
Issu de l'École des Beaux-Arts de Saint-Étienne, il s'installe à Retournac où il commence à peindre. Il prendra le nom d'un château du XIe siècle proche de Retournac. Dès 1940, il entre dans la résistance et recevra la Médaille de la Résistance le 20 octobre 1946. À Vallauris, il devient l'ami de Picasso dans les années cinquante. En 1953, il s'installe à Clermont-Ferrand puis à Saint-Étienne en 1963. Il devient le directeur des arts plastiques de la maison de la culture en 1972 puis part s'installer en Italie en 1975 avec son épouse Lydie Bouga. Il est fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1997.
En savoir plus...

Philippe Artias et son épouse Lydie Bouga

Les photos des oeuvres de Philippe Artias proviennent de l'exposition ayant eu lieu à l'occasion du centenaire de sa naissance
à l'Opéra théâtre de Saint-Étienne et publiées avec l'aimable autorisation de l'administration du théâtre

Les deux thèmes sont la Famille royale et la mort de Sardanapale














Retour page d'accueil