Les types de plaques de rue successivement utilisées  

D'abord, il n'y avait pas de plaque et les noms des rues, lorsqu'ils existaient, étaient gravés :

Plus récemment, on utilisait encore la gravure :

Ou même la peinture, ici vers 1831, rue des Jardins, aujourd'hui rue Michel Rondet :

Au conseil municipal du 17/05/1790, il a été présenté et accepté un modèle de plaque "en fer blanc peint à l'huile", peut-être ressemblait-il à ce type :

Viennent ensuite des plaques moulées en fonte :

on en trouve encore quelques-unes :

pas toujours en très bon état :

Plaques en fonte remplacées par les plaques émaillées bleues avec quelques éléments de biographie du personnage :

ou sans précisions, pas même le prénom :

ou seulement les dates de naissance et de décès :

ou parfois avec beaucoup d'informations et même le fabricant de la plaque :

Parallèlement, il y a des plaques décoratives :

ou informatives, relatant un événement lié au personnage, comme ici une évocation des eaux du Furan qui emportèrent le malheureux Gérentet :

ou bien une plaque additionnelle toujours pour évoquer un événement lié au personnage :

Puis arrivent les plaques jaunes avec les armoiries de la ville :

là encore avec plus ou moins d'informations :

parfois accompagnées de dessins d'enfants :

Puis les nouvelles plaques jaunes avec le logo de l'agglomération :

Et enfin, les nouvelles plaques rouges, là encore avec ou sans informations :

Et que peut bien signifier cette inscription ?


Si vous avez d'autres exemples ou un commentaire à ajouter, n'hésitez pas à m'écrire